Banques réduites d’un mètre et produits agricoles dans la Via Sanzio: l’actualité du marché de l’avenue Giotto


 

Banques réduites d’un mètre et les producteurs agricoles dans la région de la Via Raphael Sanzio. Il s’agit de la nouvelle organisation du marché de la Via Giotto qui a lieu tous les samedis, après l’examen du projet expérimental de réouverture des banques, et pas seulement de la nourriture, dans la phase 2.

« Nous sommes reconnaissants à l’administration municipale d’avoir accepté nos propositions. Ainsi, enfin à partir du samedi 6 juin, le marché hebdomadaire d’Arezzo pourra retrouver son emplacement naturel, avec la réduction d’un mètre de profondeur des berges et des producteurs agricoles collectés à nouveau dans la zone de la Via Raphael Sanzio ». La directrice adjointe de la Confcommercio aretina Catiuscia Fei ne cache pas toute la satisfaction de la catégorie pour la décision de la municipalité d’amener le marché du boulevard Giotto dans la mesure du possible à son apparence traditionnelle.

« Avec le retour à l’emplacement habituel des écuries, nous évitons que l’effilochage de la route qui, lors des deux dernières éditions, pénalise les opérateurs plus loin de l’avenue Giotto », souligne le directeur adjoint du Confcommercio, « maintenant la dernière étape sera de changer l’orientation des bancs des constructeurs, positionnés pour cette édition dans la direction opposée. Nous espérons que dès que possible ce changement pourra être apporté à toute la zone de la Via Raphael Sanzio. »

« Changer de position sur un marché, c’est perdre de la visibilité et le contact avec des clients fidèles », note le président de la Fiva-Confcommercio Hawkers Rodolfo Raffaelli, « c’est un peu comme pour un magasin de déplacer son siège, il faut recommencer à reconstruire votre propre public. À cette époque, c’était précisément la dernière chose dont nous avions besoin pour nos entreprises, en particulier celles du secteur non alimentaire, déjà très éprouvées par la fermeture qui a duré près de trois mois, puis par une réduction significative des revenus. Pour cette raison aussi, après son retour au travail, il était également important de retourner dans les stationnements traditionnels. Nous remercions donc l’administration municipale d’avoir accepté nos demandes. La sécurité n’est absolument pas affectée et toutes les précautions prises pour éviter la contagion restent en place.